Catéchése de François sur le baptême (extraits)

  Le baptême permet au Christ de vivre en nous et à nous de vivre unis à lui, pour collaborer dans l’Église, chacun selon sa condition, à la transformation du monde. Reçu une seule fois, le bain baptismal éclaire toute notre vie, guidant nos pas jusqu’à la Jérusalem du Ciel. Il y a un avant et un après le baptême. Le sacrement suppose un chemin de foi, que nous appelons catéchuménat, évident quand c’est un adulte qui demande le baptême. Mais aussi les enfants, depuis l’antiquité, sont baptisés dans la foi de leurs parents. Et sur cela je voudrais vous dire quelque chose. Certains pensent : « mais pourquoi baptiser un enfant qui ne comprend pas ? Nous espérons qu’il grandira, qu’il comprendra et qu’il demandera lui-même le baptême. » Mais cela signifie que l’on n’a pas confiance dans l’Esprit Saint, parce que quand nous baptisons un enfant, l’Esprit Saint entre dans cet enfant et l’Esprit Saint fait grandir en cet enfant, en tant qu’enfant, des vertus chrétiennes qui fleuriront ensuite. Il faut toujours donner cette occasion à tout le monde, à tous les enfants, d’avoir en eux l’Esprit Saint qui les guidera pendant leur vie. N’oubliez pas de faire baptiser les enfants ! Personne ne mérite le baptême, qui est toujours un don gratuit pour tous, adultes et nouveau-nés.      François