Le Pape François ...se méfie de la rigidité des personnes...

                     Le Pape François a développé, ce vendredi 5 mai 2017, lors de la messe de la maison Sainte-Marthe au Vatican, une réflexion sur la rigidité. Il y a aujourd’hui au sein de l’Église des personnes qui utilisent la rigidité pour couvrir leurs propres péchés, a observé le Saint-Père, invitant à prier pour «les rigides, aujourd’hui».

                       (...) Le Saint-Père a alors dit penser aux «nombreux jeunes qui sont tombés dans la tentation de la rigidité, dans l’Église». Certains «sont honnêtes, certains sont bons», a-t-il indiqué, invitant à «prier pour que le Seigneur les aide à grandir sur le chemin de la douceur». Mais d’autres, a souligné le Pape, «utilisent la rigidité pour couvrir des faiblesses, des péchés, des maladies de personnalité».(...)

                             Et le Saint-Père a conclu en invitant à prier Saul «de façon spéciale pour les rigides qu’il y a dans l’Église; pour les rigides-honnêtes comme lui, qui ont du zèle, mais qui se trompent. Et pour les rigides hypocrites, ceux de la double vie, ceux à qui Jésus disait: “Faites ce qu’ils disent, mais pas ce qu’ils font”».