Les sacrements


Quand deux personnes s'aiment, elles se le disent par des paroles, des gestes, des signes. Les chrétiens croient que Dieu aime les hommes comme des amis et leur dit son amour par des paroles, des gestes, des signes : ce sont les sacrements. Le sacrement est le signe de la présence de Jésus ressuscité.


Le baptême, l'eucharistie et la confirmation donnent la vie de Dieu et aident à grandir dans son amour : on les appelle les «sacrements de l'initiation». La réconciliation et l'onction des malades sont des sacrements de guérison. Le sacrement de l'ordre et du mariage sont au service de la mission des chrétiens. Le baptême est le premier sacrement. Seul un baptisé peut recevoir les autres sacrements.

 

Le signe de la présence.

Dieu, on ne le voit pas, mais grâce aux sacrements, les chrétiens savent qu'il est là, présent, vivant au milieu d'eux. Pour un chrétien, un sacrement est une rencontre avec Dieu qui l'aime. Le sacrement n'est pas donné pour le chrétien tout seul ; il l'envoie vers les autres. Celui qui est pardonné doit annoncer que Dieu est pardon ; celui qui est confirmé reçoit la force de l'Esprit-Saint pour aller annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ ; ceux qui se marient acceptent d'annoncer que Dieu est Amour. Dans chaque sacrement, Dieu est présent auprès du chrétien. Dans les situations particulières de sa vie également : lorsqu'il est malade, pécheur, amoureux, pour l'aider à vivre toujours mieux dans l'Amour de Dieu et des autres.


Tout sacrement est un signe, une parole et un symbole.

Le signe, c'est ce que l'on voit. La parole, c'est ce que l'on entend. Le symbole, c'est ce que ce signe et cette parole expriment, ce que Dieu dit à travers eux. Quand un sacrement est donné, toutes les personnes présentes découvrent le signe et la parole. Mais le symbole ne peut être compris que par ceux qui croient en Dieu.

Par exemple, pour le baptême, tout le monde voit l'eau que l'on verse sur le front du baptisé ; tout le monde entend la parole : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Ceux qui croient en Dieu comprennent, au-delà des gestes et des mots, que c'est la vie même de Dieu qui coule, purifie et fait du baptisé un enfant de Dieu.

La présence de Jésus.

Après la Résurrection, Jésus est monté aux cieux et on ne l'a plus vu. Mais il a laissé aux hommes un signe de sa présence : la communauté des chrétiens, c'est-à-dire l'Église, qui communique aux hommes la vie du Christ, qui leur dit tout l'amour de Dieu pour eux. Dans la Bible, le mot choisi pour exprimer l'amour de Dieu et des hommes est le mot « alliance ». L'Église est signe de cette Alliance de Dieu avec son peuple. C'est pourquoi on dit que l'Église est sacrement.